3 astuces pour ralentir et vivre mieux

 

Notre mode de vie, nos choix personnels ou nos comportements nous imposent de courir derrière le temps, ponctuellement pour certain(e)s ou en continu pour d’autres. Pour beaucoup, la vie est devenue une course où il faut toujours faire plus toujours plus vite.

Consciemment ou inconsciemment, tu as probablement envie de vivre à 1000 à l’heure, de faire plein activités géniales et de mener des projets passionnants. Après tout, il n’y a pas de mal à vouloir  une vie personnelle et professionnelle débordante ! Le risque est toutefois de s’épuiser rapidement ou d’être frustré(e) de ne pas faire assez ou pas assez bien.

Aujourd’hui je te présente trois astuces pour t’aider à lever le pied et te concentrer sur l’essentiel. J’ai illustré avec des lois empiriques empruntées à mes amis Pareto, Parkinson et Murphy 😉

J’espère que tu vas aimer cet article que j’ai voulu ludique et instructif !

Loi de Pareto : seulement 20% de ton temps est consacré aux tâches essentielles !

Prioriser tes tâches et tes projets traduit te permettra d’investir plus de temps et d’énergie dans les domaines de ta vie qui comptent pour toi et qui t’apportent bonheur et bien-être.

Quand tu établis ta to-do list, tu peux prendre du recul avant d’agir en te posant les questions suivantes : Quelles sont les tâches que je peux déléguer ? Quelles sont les tâches que je peux simplifier ? Quelles sont les tâches inutiles que je dois éliminer ?

Sur le moyen terme, tu peux appliquer la même logique sur tes projets personnels, créatifs, etc. pour garder une bonne hygiène de vie : Quels sont les projets qui font sens pour moi ? Quels sont les projets qui me font du bien ? Quels sont les projets auxquels je dois mettre fin ?

De cette manière, tu peux te débarrasser sans regret des tâches et des projets qui dévorent ton temps sans t’apporter un réel bénéfice, qu’il soit matériel ou immatériel.

Loi de Parkinson : Tes activités adoptent le temps que tu leur donnes de la même manière qu’un liquide ou un gaz adopte la forme de son contenant.

Quand on dispose de temps, on a souvent tendance à exécuter les choses lentement et à porter plus d’attention aux détails surtout si on est perfectionniste. Pour éviter cette dérive, tu peux agir en fixant des objectifs ou au moins des délais pour tes tâches.

Circonscrire ton investissement te permettras de  dégager plus de temps pour toi et ce qui te fait plaisir. Attention, l’objectif n’est pas de libérer du temps pour faire plus de choses … n’oublie pas que la vie n’est pas une course…

Loi de Murphy : chaque tâche prend plus de temps par rapport à ce que tu as prévu au départ.

Si on arrive souvent à déterminer les priorités,  le plus délicat reste d’avoir une bonne appréciation du temps qu’il faut allouer à nos tâches. Cette appréciation doit se baser sur ton vécu personnel et il est vraiment inutile de te comparer aux autres.

En se fiant à la loi de Murphy, ta première estimation du temps nécessaire à chacune de tes actions est optimiste car tu seras dérangée ou interrompue, tu auras un imprévu à gérer ou tu auras un petit moment de distraction sur les réseaux sociaux ;). La solution est d’ajouter 20- 25% au temps qu’il faut pour accomplir une tâche. Tu peux ainsi sécuriser un emploi du temps qui soit réaliste en fonction de ton rythme, de tes habitudes et de ton environnement.

+++Bonus +++

Loi universelle du bon sens : s’écouter toujours dans la bienveillance pour trouver le bon rythme et le sourire 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s